En 2022, Restalliance accélère son engagement en faveur de l’insertion professionnelle.

RSE
écrit par
Tiffany 15/02/2021
  • Partager sur :

En tant que Restaurateur engagé dans l’économie sociale et solidaire, agir en faveur de l’inclusion, de la mixité et de la parité fait partie intégrante de l’ADN de Restalliance. Le groupe a su construire autour de lui un consortium de partenaires impliqués dans l’insertion sociale et professionnelle : les missions locales, les PLIE (Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi), Croix-Rouge Insertion, la fondation Apprentis d’Auteuil, l’association Rebondir 77 […] et plus dernièrement, l’association COALLIA et l’Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion PRO EMPLOI.

Les 3 piliers d’une politique RH en faveur de l’insertion professionnelle

La politique d’insertion professionnelle de Restalliance s’articule autour de 3 engagements majeurs :

  1. La formation: accompagner les personnes éloignées de l’emploi ou en situation de précarité dans la formation aux métiers de la restauration collective et leur apporter les connaissances et outils nécessaires pour monter en compétence.
  2. L’immersion professionnelle: adopter une approche pro-active en intégrant une période d’immersion professionnelle (apprentissage, période de mise en situation en milieu professionnelle…) pour permettre aux candidats de découvrir la réalité du métier, de développer leurs compétences et d’acquérir une expérience professionnelle. Chaque salarié en parcours d’insertion professionnel est encadré par un tuteur, un expert métier Restalliance, pour favoriser la pédagogie active et l’apprentissage collaboratif entre pairs.
  3. L’accès à l’emploi : favoriser l’accès à l’emploi aux candidats et apprenants en leur proposant dès que possible, à l’issue de leur parcours, des opportunités d’embauche ou d’évolution professionnelle dans l’un.e des restaurants ou cuisines centrales du Groupe Restalliance.

Un enjeu à la fois économique et solidaire

S’engager en faveur de l’insertion professionnelle est un enjeu solidaire, mais aussi économique pour Restalliance, qui y voit un nouveau levier de recrutement sur des postes pénuriques dans le secteur de la restauration collective. « En tant qu’entreprise engagée et acteur de l’économie solidaire, prendre part à l’évolution sociétale et sociale fait sens avec notre mission. Ces initiatives permettent aux personnes peu qualifiées d’accéder plus facilement à l’emploi en s’affranchissant de 2 étapes sélectives, et souvent contraignantes pour les candidats : le CV et la lettre de motivation. Nous cherchons ainsi à valoriser davantage leur savoir-faire et leur savoir-être, ainsi que leur capacité à tenir un poste. Nous nous chargeons, ensuite, de leur formation à nos métiers.» explique Marianne Fusco, Responsable des Ressources Humaines des cuisines centrales Groupe Restalliance, avant d’ajouter : « Ces dispositifs permettent aux candidats d’aller à la rencontre des postes de travail proposés. Nous veillons à ce que chaque candidat dispose d’une visite des établissements en amont, afin qu’il puisse mieux appréhender la réalité du métier proposé, s’acclimater avec l’environnement de travail, rencontrer les équipes, la direction et échanger sur leurs attentes mutuelles.».

Si chaque dispositif est aujourd’hui unique, local et adapté au profil des candidats, le Groupe Restalliance entend marquer cette année une belle dynamique pour l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi.

Un engagement marqué par 3 nouveaux partenariats

Fin 2021, le Groupe Restalliance a signé 3 nouveaux accords avec Croix Rouge Insertion, Les Apprentis d’Auteuil, Coallia et Pro-Emploi pour renforcer l’insertion des personnes éloignées de l’emploi dans les métiers de la restauration collective et services hôteliers. Les dispositifs prévus visent à soutenir les jeunes en difficulté, les personnes en situation de précarité, mais aussi les primo-arrivants, les migrants et réfugiés économiques.

1/ L’insertion professionnelle des réfugiés et migrants économiques en situation de précarité : un dispositif en partenariat avec Coallia et Pro-emploi.

La convention partenariale tripartite signée fin 2021 avec l’association COALLIA et PRO-EMPLOI prévoit d’accompagner les personnes éloignées de l’emploi, et rencontrant des difficultés linguistiques majeures bloquant leur intégration professionnelle durable, dans la formation aux métiers d’Agent de Restauration.

Les 9 candidats sélectionnés par Restalliance, avec le soutien de ses partenaires et d’acteurs locaux de l’insertion (PLIE, Mission locale, association Rebondir 77), ont pu intégrer la première phase du programme le 13 décembre dernier : un cycle de formation de 12 semaines avec l’AFPA, co-piloté par Restalliance en vue d’adapter le programme aux spécificités des apprenants. Celui-ci inclus, par exemple, un module de langues étrangères orienté métier – indispensable à leur bonne intégration sur le marché de l’emploi. Cette formation se suivra d’une période d’immersion professionnelle durant laquelle les apprenants intègreront pour une durée de 8 semaines un des établissements ou cuisines centrales du groupe Restalliance, sous forme de mission d’intérim CDPI (Contrat de Développement Professionnel Intérimaire). Une visite des sites Restalliance prévue en amont permettra aux apprenants de découvrir leur futur environnement de travail et démultiplier leur envie d’apprendre en formation.

A travers ce parcours, les apprenants pourront acquérir les compétences et techniques professionnelles nécessaires en vue de valider deux modules du Titre Professionnel Agent de Restauration (équivalent CAP/BEP) ainsi qu’un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP). A son issue, Restalliance pourra leur proposer des opportunités d’embauche au sein de ses établissements.

2/ Accompagner les jeunes en difficultés vers la formation et l’emploi durable en partenariat avec les Apprentis d’Auteuil.

Si l’objectif RSE fixé par Restalliance « Multiplier par 2 le nombre de jeunes accueillis en apprentissage par rapport à 2019 », a déjà été atteint en 2021 à travers l’intégration de 52 alternants au sein de ses fonctions supports et opérationnelles, le groupe placera, cette année encore, l’accompagnement et formation des jeunes au cœur de ses priorités.
Pour aller plus loin, Restalliance a souhaité être plus attentif à l’orientation et l’insertion des jeunes en difficultés ou éloignés de l’emploi, en se rapprochant de structures dédiées. Une nouvelle convention signée avec la Fondation Apprentis d’Auteuils (77) prévoit un dispositif unique permettant aux jeunes en difficulté de s’intégrer et se professionnaliser aux métiers de la restauration collective.

Début janvier, 2 jeunes apprentis de 19 et 21 ans ont intégré la nouvelle cuisine centrale Cogerest (77) pour suivre une formation continue de 6 mois en qualité d’Aide Magasinier. Ce dispositif prévoit une formation théorique complémentaire de 231h au centre de formation AFTRAL. La découverte du milieu professionnel et l’apprentissage en logistique, manutention et gestion des stocks permettront aux jeunes apprentis d’obtenir, à l’issue du parcours, un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) d’Aide-Magasinier et un Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES). La reconnaissance de leurs qualifications et compétences acquises constitue un véritable levier pour faciliter leur accès à l’emploi. Pour favoriser l’emploi durable de ces apprentis, Restalliance prévoit un potentiel recrutement permanent de ses apprentis, déjà formés au métier.

Restalliance souhaite poursuivre ses efforts en matière d’insertion professionnelle de jeunes en difficulté à l’échelle nationale : une nouvelle convention signée avec la Région Auvergne-Rhône Alpes prévoit d’accueillir, dès juillet, deux nouveaux jeunes issus des Apprentis d’Auteuil de Grenoble dans ses établissements.

3/ Accompagner les personnes vulnérables vers l’autonomie et le retour à l’emploi avec Croix Rouge Insertion.

A l’ouverture de sa nouvelle cuisine centrale, Cogerest – filiale du Groupe Restalliance et spécialiste de la restauration livrée en Île-de-France – a souhaité renforcer son engagement sociétal et environnemental en nouant un nouveau partenariat avec Croix Rouge Insertion 77 – une branche de la Croix-Rouge française visant à lutter contre la précarité par l’activité et l’emploi.
Après avoir conclu une première convention de dons alimentaires visant à redistribuer les denrées alimentaires proches de leur date limite de consommation, Cogerest continue ses échanges avec Croix Rouge Insertion en signant une seconde convention visant, cette fois-ci, à favoriser l’accès à l’emploi des personnes en situation de précarité, ou chômage de longue durée. Ce dispositif prévoit d’embaucher du personnel actuellement en parcours d’insertion professionnelle au sein de la structure Croix Rouge Insertion, en les accueillant, dans un premier temps, au sein des sites Cogerest pour une période de mise en situation en milieu professionnel (PMSPM).
En décembre, sa nouvelle cuisine centrale Cogerest Lieusaint (77) a accueilli sa première candidate salariée en parcours d’insertion professionnelle. A travers une immersion professionnelle de 10 jours (PMSMP), Oura a pu découvrir les métiers de la restauration collective livrée et acquérir des compétences techniques en qualité d’Employée de Restauration conditionnement. Cette première intégration réussie se concrétise aujourd’hui par l’intégration officielle d’Oura au sein des équipes Cogerest, en CDI.

Ces diverses collaborations fructueuses renforcent un peu plus l’engagement sociétal du groupe Restalliance, qui continuera de multiplier ses actions d’insertion grâce aux structures locales.

 

telecharger